La fourmilière chez le cheval

 

Les fourmilières 

 

SYMPTÔMES : 

 

C'est une infection des couches profondes du sabot due à des bactéries et champignons qui forment une cavité située entre la corne et le pied de chair au niveau de la ligne blanche.

La fourmilière chez le cheval ne génère pas de boiterie en général. Elle est donc très difficile à déceler. Une radiographie s'avère utile. Elle est visible au moment du parage ou ferrage. La corne s'effeuille, est moins résistante et a l'aspect de craie mouillée.

Ces abcès ont tendance à ne pas rester sous la sole et à remonter le long de la ligne blanche et percer au niveau de la couronne.

Chez l'âne, aucune boiterie n'est généralement décelable mais boiterie chronique chez le cheval athlète.

 

 

 

 CAUSES :

 

  • l'humidité
  • complication d'une seime
  • soins  des pieds négligés
  • pieds fourbus
  • toute altération de la qualité de la corne

 

 

TRAITEMENT :


Le traitement de la fourmilière consiste au moment du parage à enlever les zones atteintes, nettoyer et désinfecter la zone. Dans des cas exceptionnels, on peut colmater pour des raisons de cohésions mécaniques (maintien des clous, support de la charge...).

La fourmilière est sujette à récidive.

Le temps de guérison est concomittent à la résorption complète de la fourmilière par l'avalure.

 

PRODUITS DE SOINS CONSEILLES :

 

Un désinfectant bactéricide et fongicide : 

 

De la bétadine

Une cure de biotine pour stimuler la repousse d'une corne saine :

Maréchalerie : 

 

 

PREVENTION :


La fourmilière est une affection difficile à soigner. Suivre attentivement les conseils du vétérinaire ou du maréchal-ferrant et ne pas arrêter le traitement trop vite dès les premières améliorations. Les bactéries enfermées à l'intérieur du pied peuvent récidiver si le traitement n'a pas été efficace.